Poêlée automnale de haricots verts

primeale

Je prône régulièrement l’utilisation des fruits et légumes de saison. Mais à toute règle, il y a une exception.

Mon exception c’est le haricot vert. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que j’aime ça ! C’est le légume que l’on trouve facilement y compris au restaurant et que c’est un légume facile à préparer quand on fait attention à sa ligne.

Ok. Vous allez me dire qu’il y a d’autres légumes simple à préparer ! Alors dans l’absolu oui. Mais c’est parce que vous ne connaissez pas les haricots que j’utilise. Les haricots verts Priméale sont tendres et surtout sans fil !!! Oui oui, je vous assure, sans aucun fil ! D’ailleurs ils sont tellement sûrs d’eux, que vous serez satisfait ou remboursé.

Je partage avec vous cette recette du Chef Cyrille Berland qui est à tomber !

Ingrédients pour 4 personnes :

600g de haricots verts « extra gourmand » Priméale

250g de cèpes

200g de magret de canard fumé

100g de noisettes hachées

1 botte de persil plat

50g de beurre demi-sel

3dl de jus de viande corsé

Sel, poivre

  • Ebouter et les rincer les haricots verts.
  • Les plonger dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 10-15 minutes selon votre goût.
  • Les plonger ensuite dans l’eau froide afin de stopper la cuisson.
  • Laver les champignons et les couper grossièrement.
  • Faire fondre le beurre dans une poêle et faire sauter rapidement les cèpes.
  • Ajouter les haricots et les noisettes hachées.
  • Déglacer avec le jus de viande.
  • Saler, poivrer.
  • Servir à l’assiette et déposer des morceaux de magrets.
  • Parsemer de persil ciselé.
  • Déguster.

primeale2

Publicités

Moules de bouchot AOP du Mont Saint Michel en cocotte

moule-mariniere

J’aime les moules de bouchot, j’aime le Mont Saint Michel, alors que dire des moules de bouchot AOP du Mont Saint Michel !

J’ai participé à un atelier/battle culinaire chez 750g l’atelier, avec Papa en Cuisine, Céline du blog clquifaitdelapatisserie et Sofia.

Je dis bien atelier/battle car personne n’a rien à gagner si ce n’est le plaisir de partager un moment sympa et convivial, où tout le monde se retrouve à la fin à table autour des différentes créations à base de moules.

Je vous propose de retrouver sur le blog de Céline, le risotto que nous avons réalisé ensemble.

Pour ma part, je vais vous transmettre la recette que je préfère, c’est la plus simple, les moules marinières.

Pour celles et ceux qui ne consomment pas d’alcool, la petit astuce de Chef Damien est de mettre un peu de jus de citron pour remplacer le vin.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

1.2 kg de moules de bouchot AOP du Mont Saint Michel

1/2 verre de vin blanc

1 échalotte

Quelques branches de persil

20g de beurre

20g d’huile neutre

Poivre

  • Si nécessaire, nettoyer et rincer les moules.
  • Dans un faitout, faire chauffer l’huile et le beurre et y ajouter l’échalote ciselée.
  • Laisser revenir à feu doux pendant une dizaine de minutes.
  • Ajouter les moules et le vin.
  • Puis le persil et le poivre.
  • Laisser cuire jusqu’à ouverture des moules.
  • Servir aussitôt.
  • Déguster.

moule-mariniere2

 

 

 

 

JEU CONCOURS : Gagnez une soubressade, le chorizo à tartiner

soubressade2

Coucou les amis ! Il y a quelques temps de cela j’ai eu la chance de participer à l’élection de la meilleure soubressade de La Société Gastronomique Ibérique.

10 soubressades nous étaient proposées et nous avons pu déguster et donner nos avis sur cette charcuterie à tartiner qui se rapproche du chorizo.

Je vous propose de (re)découvrir l’article sur cette superbe expérience en cliquant ici.

La soubressade est un produit peu connu et pourtant tellement bon ! Vous pouvez la déguster juste sur un peu de pain grillé ou la cuisiner dans une quiche, une paëlla et bien d’autres plats encore !

J’ai failli oublié de vous préciser qu’il s’agit d’un produit sans protéines du lait, ni lactose, ni soja, ni gluten, ni colorants ! Ainsi le plus grand nombre d’entre vous pourra se régaler !

C’est bien beau tout ça me direz vous, mais j’ai parlé de concours !
Alors hop hop hop, je vous explique la marche à suivre :

– Liker la page facebook de Délices et Pâtisseries et celle de La Société Gastronomique Ibérique.
– Laisser un commentaire sous le post du concours Facebook et le partager en mode public.

Pour celles et ceux qui souhaitent doubler leur chance, il suffit de vous inscrire en plus à la newsletter du blog et laisser un commentaire sous cet article.

Le concours commence ce samedi 4 juin jusqu’au samedi 11 juin à 18h. Il est réservé à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse.
Le gagnant sera tiré au sort parmi toutes les participations complètes.

soubressade

Le one pot pasta, facile et tellement bon !

one pot pasta6

Le one pot pasta circule depuis un moment sur la blogosphère mais j’ai mis le temps avant de tester, diète oblige.  Depuis j’en ai fait plusieurs sortes.
J’ai d’ailleurs testé la version « carbonara » qui a créé tant de polémique et enflammé le net ! Pour tout savoir sur la carbonara gate c’est par ici ! Cette vidéo du démotivateur  a ulcéré nos amis italiens car ils pensent que nous avons dépassé les bornes avec cette interprétation.
Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous testé le one pot pasta carbonara ?

En résumé, le one pot pasta c’est tellement simple à faire et on peut adapter selon ses goûts et son humeur qu’il ne faut pas hésiter !

Bon appétit !

 

Ingrédients pour 4 personnes :

500g de pâtes (j’ai pris des pâtes la Raffinée de Grand’Mère Pâtes d’Alsace)

250g de tomates cerises variées

Quelques feuilles d’épinards

1 poivron orange

1 litre d’eau

1 gousse d’ail écrasée ou 1 càc d’ail semoule

2 càs d’huile d’olive

Sel, poivre

 

  • Rincer à l’eau froide les tomates cerises, le poivron ainsi que les feuilles d’épinard.
  • Tailler le poivron en dés.
  • Déposer dans une marmite ou une grande casserole, tous les ingrédients.

one pot pasta4

  • Ajouter l’eau.
  • Porter à ébullition et laisser cuire pendant 20 minutes en remuant régulièrement.

one pot pasta2

  • Servir aussitôt.
  • Déguster.

one pot pasta

 

 

 

Daube à la provençale / joue de boeuf à la provençale

joue de boeuf en daube2

Mon ami Matthieu a eu la gentillesse de me transmettre sa recette de daube à la provençale. A la lecture de la recette, j’ai eu très envie de la réaliser surtout que je recevais ma famille le week-end suivant. Très contente du résultat la viande est fondante en bouche et très parfumée. Succès unanime autour de la table.

 

Ingrédients pour 8 personnes :

2,4 kg de joues de boeuf

1 bouteille de vin blanc

200g de lardons fumés

150g d’olives vertes

150g d’olives noires

6 tomates

3 càs d’huile d’olives

1 bouquet garni

500g de champignons de Paris

500g carottes

3 càs de fond de veau en poudre

1 oignon

10cl de cognac

Sel, poivre

 

  • La veille préparer la marinade : Dans un grand récipient déposer la viande avec le cognac, le vin blanc, l’huile d’olives, sel et poivre et le bouquet garni.
  • Peler les carottes et l’oignon.
  • Couper les tomates en quartiers et tailler les champignons de Paris en lamelles.
  • Egoutter la viande et l’essuyer avec un sopalin.
  • Faire revenir la viande avec les lardons dans un faitout à feu vif avec un peu d’huile d’olives.
  • Dans une cocotte passant au four, déposer une couche de viande, puis une couche de légumes, à nouveau une couche de viande et terminer par le reste des légumes.
  • Ajouter les olives vertes et noires.
  • Arroser avec la marinade mélangée au fond de veau.
  • Recouvrir d’un couvercle.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 140° pendant 4 heures.
  • Déguster.

joue de boeuf en daube3

 

 

Pain de viande recette de Jamie Oliver

pain de viande

Je regarde régulièrement l’émission de Jamie Oliver sur le satellite. J’adore ce gars et sa façon de cuisiner ! Des recettes simples, rapides mais qui font leur effet ! Cette fois-ci je vous présente sa recette de pain de viande. Je craignais que ce soit sec mais bien au contraire, la viande est moelleuse et bien épicée.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

500g de viande hachée de boeuf ( mais possibilité de faire un mélange boeuf, veau, agneau)

12 crackers type TUC nature

1 oeuf

1 gros oignon

2 càs de moutarde

2 càc de cumin en poudre (vous pouvez varier avec d’autres épices)

2 càs d’huile d’olives

1 càc de coriandre moulue

Sel, poivre

 

  • Eplucher et émincer l’oignon finement.
  • Verser l’huile d’olives dans une poêle et la faire chauffer à feu moyen.
  • Faire revenir l’oignon émincé avec le cumin en poudre pendant 5-10 minutes à feu doux, en remuant de temps en temps.
  • Mettre les crackers dans un sac de congélation, le fermer et écraser les biscuits au rouleau à pâtisserie.
  • Dans un saladier, verser la viande hachée.
  • Ajouter la coriande, l’oeuf entier, la moutarde, les crakers, sel et poivre.
  • Mélanger l’ensemble à la main en incorporant les oignons cuits.
  • Diviser la préparation en 4 parts égales.
  • Former une boule ou un boudin avec la viande.
  • Préchauffer le four à 270°.
  • Placer les pains de viande dans un plat allant au four.
  • Enfourner le plat dans le four et descendre la température à 200°.
  • Laisser cuire pendant 30 minutes.
  • Déguster.

 

 

Omelette au broccio – un petit goût de Corse

omelette au bruccio

J’adore le brocciu. Il s’agit d’un fromage corse typique que l’on ne trouve qu’une partie de l’année, de novembre à juin. Je l’ai découvert sur l’Ile de Beauté lors d’un voyage et depuis j’adore le consommer de différentes façons.

Ingrédients pour 1 personne :

3 oeufs

80g de broccio

1 càc de persil moulu (les Corses mettent de la menthe)

Huile d’olives

Sel, poivre

 

  • Dans un récipient battre les oeufs en omelette.
  • Couper le broccio en petits morceaux et l’écraser à la fourchette.
  • Incorporer le broccio à l’omelette.
  • Ajouter le persil (ou la menthe), saler, poivrer.
  • Chauffer une poêle à feu vif avec un peu d’huile d’olives.
  • Verser l’omelette et laisser cuire selon votre goût (perso je la préfère baveuse).
  • Déguster.